DECIDEURS : "MI2 : nouveau cabinet de défense pénale" - Mi2 Avocats

DECIDEURS : « MI2 : nouveau cabinet de défense pénale »

DECIDEURS : « MI2 : nouveau cabinet de défense pénale »
17 janvier 2017 pierre

Thibault de Montbrial et Marie-Laure Ingouf s’associent pour fonder un cabinet de pénalistes sensibles à la défense nationale.

S’appuyant sur un nom qui n’est pas sans rappeller les services secrets britanniques, Thibault de Montbrial et Marie-Laure Ingouf fondent leur propre cabinet. Son positionnement est directement issu de leurs expériences passées. Thibault de Montbrial a prêté serment en 1995 et exerce depuis 1998 dans le cabinet qu’il a fondé, Montbrial Avocats. Il a créé en janvier 2015 le Centre de réflexion sur la sécurité intérieure et a publié en juin de la même année Le Sursaut ou le Chaos (Plon). Il exerce en droit pénal (financier, général et du sport), de la presse, du travail et en contentieux civil et commercial. Marie-Laure Ingouf était sa collaboratrice depuis 2005, date de sa prestation de serment. En juillet 2011, elle a fondé Ingouf Avocats dédié au droit pénal.

Aujourd’hui associés, ils présentent leur activité comme « un pragmatisme opérationnel au service de la protection des intérêts stratégiques des entreprises et des dirigeants, de la sécurité individuelle et collective, des victimes, le tout teinté d’une forte sensibilité de défense nationale ». En d’autres termes, le cabinet, qui réunit cinq avocats, intervient tant en droit pénal général aux côtés des particuliers qu’en droit des affaires pour les entreprises et dirigeants, avec un tropisme pour les dossiers de terrorisme et de défense nationale.

Thibault de Montbrial a servi dans les parachutistes d’infanterie marine, Marie-Laure Ingouf comme secouriste volontaire. Elle est également auditrice à l’IHEDN. Ils interviennent sur les questions de radicalisation en entreprise en mêlant leur expertise en matière de droit pénal, de sécurité nationale et intérieure et de lutte anti-terrorisme.

Leur intervention s’étend jusqu’en Belgique où Marie-Laure Ingouf a vécu. Elle est inscrite au barreau de Bruxelles.

Source

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+email hidden; JavaScript is required