Le Figaro : Violence antiflic : «L'impuissance constitue un encouragement» - Mi2 Avocats

Le Figaro : Violence antiflic : «L’impuissance constitue un encouragement»

Le Figaro : Violence antiflic : «L’impuissance constitue un encouragement»
3 mai 2017 pierre

FIGAROVOX/TRIBUNE – Pour l’avocat Thibault de Montbrial, la violence d’extrême gauche trouvera des prétextes quel que soit le candidat élu.

LE FIGARO. – La violence contre les CRS qui, le 1er Mai, a fait plusieurs blessés graves était-elle prévisible?

Thibault de MONTBRIAL. – Non seulement cette violence extrême était prévisible, mais elle avait été anticipée par les pouvoirs publics. Depuis plusieurs semaines, en effet, différents services de renseignements avaient alerté le gouvernement sur la volonté de groupuscules d’extrême gauche de profiter du calendrier électoral pour manifester violemment. Un appel à une large mobilisation autour du concept de «nuit des barricades» pour dénoncer la «mascarade électorale» avait ainsi fleuri sur les réseaux sociaux. Avant même le 1er Mai, il avait ainsi été anticipé de très graves violences pour le soir du premier tour, à tel point que le ministère de l’Intérieur avait discrètement fait recenser les capacités (moyens humains et matériels) de riposte en cas de violence dans chaque département.

Si cette soirée de premier tour a finalement été globalement moins …

Lire l’article

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+email hidden; JavaScript is required