RTL : "Rio-Paris : les familles réclament une enquête transparente" - Mi2 Avocats

RTL : « Rio-Paris : les familles réclament une enquête transparente »

RTL : « Rio-Paris : les familles réclament une enquête transparente »
20 janvier 2012 pierre

RTL a pu prendre connaissance de la lettre adressée le 19 janvier par Me Thibault de Montbrial, avocat de deux familles de victimes du vol Rio-Paris, à la juge parisienne chargée du dossier Sylvia Zimmermann.

L’avocat souhaite la communication intégrale de deux pièces essentielles pour la compréhension de l’accident : les données techniques du vol (FDR/Flight Data Recorder) ainsi que les enregistrements des pilotes et personnel de bord dans le cockpit (CVR/Cockpit Voice Recorder).

La lettre adressée à la juge d’instruction Sylvia Zimmermann et arrivée au TGI de Paris le 19 janvier :

actu_lettre-a-la-juge-d-instruction-d-une-famille-de-victimes-du-vol-rio-paris

Les principaux extraits :

« (…) Il est indispensable de fournir aux parties les données du CVR dans leur intégralité. en effet, il est utile à la manifestation de la vérité de prendre connaissance de l’ensemble des propos tenus par les pilotes, afin d’avoir une pleine capacité d’analyse des événements depuis les minutes qui ont précédé la catastrophe et ce, avant même la déconnection du pilote automatique »
(…)
« Compte tenu des enjeux économiques colossaux sous-jacents, la recherche technique de la vérité par experts interposés qui se déroule sous le contrôle du magistrat que vous êtes, ne doit pas pouvoir donner prise au moindre soupçon de manipulation. Il est imératif que, le moment venu, les juristes que sont les magistrats et les avocats, soient éclairés par des conclusions d’expertises absolument insoupçonnables. »
(…)
« C’est la raison pour laquelle il est tout aussi impératif que l’ensemble des parties puisse avoir un égal accès à tous les éléments techniques bruts, afin de ne pas voir la vérité construite sur une préselection qui, de part sa seule existence, semble de nature à entraver la sérénité de l’évolution du dossier (…) Une enquête administrative a permis à la société Airbus, par ailleurs mise en examen, de disposer de l’ensemble des éléments (…) Il y a là, à tous égards, un déséquilibre qui me semble devoir être corrigé par la communication des pièces sollicitée. »

Source

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+email hidden; JavaScript is required