Terrorisme - Montbrial : "Il faut aller plus loin dans le permis de port d'armes en France" - Mi2 Avocats

Terrorisme – Montbrial : « Il faut aller plus loin dans le permis de port d’armes en France »

Terrorisme – Montbrial : « Il faut aller plus loin dans le permis de port d’armes en France »
3 juin 2016 pierre

Entretien. Thibault de Montbrial est un avocat pénaliste au barreau de Paris, président du Centre de Réflexion sur la Sécurité Intérieure et auteur de « Le sursaut ou le chaos » Plon 2015.

VA. Vous parlez régulièrement du port d’arme pour les citoyens. En quoi une telle évolution permettrait-elle de lutter contre l’insécurité ?

Thibault de Montbrial. L’analyse de nombreuses attaques à l’arme de guerre dans des lieux publics conduit au théorème suivant : plus rapide est la riposte par le feu, moins il y a de victimes. C’est pourquoi les autorités ont changé les règles d’intervention des forces de l’ordre, les primos-intervenants étant désormais invités à entrer directement en action et non plus à former un périmètre de sécurité en attendant les groupes d’interventions.

VA. Mais avant l’arrivée des primos-intervenants, que faire sinon subir, si personne ne porte une arme à l’intérieur du lieu attaqué ?

Thibault de Montbrial. D’abord, inciter les policiers à porter leur arme en dehors du service. Cette mesure cruciale permet d’avoir des personnes armées en civil dans les transports en commun, les galeries commerciales, les cinémas ou les salles de spectacle (sauf celles qui ont la bêtise de les interdire).Il faut donc inciter les administrations qui demeurent réticentes, comme la gendarmerie ou les douanes, à encourager leur personnel sur cette voie.[…]

Lire la suite sur Valeurs Actuelles

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+email hidden; JavaScript is required